Nutrition

La pomme de terre pour tous et à tous les âges

La pomme de terre est un aliment susceptible d’accompagner utilement chacun d’entre nous, tout au long de sa vie…

La pomme de terre &
les enfants

Dès l’âge de 5-6 mois, il est possible de donner des pommes de terre sous forme de purée, seule ou en association avec des légumes.

La pomme de terre &
les adolescents

Ils ont des besoins plus importants en glucides complexes, en vitamines et en minéraux, c’est là que la pomme de terre joue un rôle clé. La ration pour un adolescent ou un sportif peut être plus importante que pour un adulte ou un enfant.

La pomme de terre &
les femmes enceintes

Une alimentation équilibrée, en quantité et en qualité, est recommandée aux femmes enceintes. Parce qu’un apport glucidique régulier est nécessaire à la bonne croissance du fœtus, la pomme de terre peut être consommée avec profit tout au long de la grossesse.

La pomme de terre &
les sportifs

Les besoins des sportifs en glucides complexes sont très importants, surtout pour éviter le coup de pompe. C’est dans ce cadre précis que les pommes de terre représentent des aliments incontournables pour les sportifs, en optimisant les apports nutritionnels tout en permettant de varier les plaisirs. Elles contribuent également à prévenir le risque d’une hypoglycémie.

La pomme de terre &
les séniors

Les besoins évoluent avec l’âge. Pour diverses raisons, les seniors, en prenant de l’âge, mangent moins et de façon moins équilibrée. Dénutrition et déficience en potassium et vitamines représentent un risque significatif. Manger des féculents, dont les pommes de terre, à chaque repas selon l’appétit, en complément d’autres aliments importants tels les fruits, les légumes, les protéines… contribue à préserver un bon équilibre alimentaire.

La pomme de terre &
les régimes

Les pommes de terre ont une place totalement légitime dans le cadre d’un régime alimentaire, elles sont d’ailleurs recommandées dans la quasi-totalité d’entre eux. En effet, si on ne rajoute pas trop de matière grasse, la pomme de terre a une valeur calorique modeste, qui peut varier en fonction de la cuisson.

Si les modes de cuisson et de préparation choisis sont « raisonnables », il n’y a pas de raison d’exclure la pomme de terre d’un régime hypocalorique.

Parce que nous n’avons pas tous les mêmes besoins énergétiques, ce petit tableau vous aidera utilement à consommer les quantités adaptées selon votre âge et le type de plat.

Enfant Adolescent Adulte Homme très actif Personne âgée
Potage 100g 125g 125g 150g 125g
Entrée 100g 125g 125g 150g 125g
Plat 200g à 250g 400g 250g à 350g 400g 250g à 300g